R37


 

Essais moteur du R37

Plan installation moteur

Plan 3 vues biplace R37B

Caractéristiques techniques

 

 

Le R37 était une variante re-motorisée du R36. Il était Equipé d’un moteur Gnome et Rhône 4N2l de 1.050 CV à refroidissement par air dont l'échappement était agencé de manière à produire un effet «réac­tion» et à augmenter la circulation de l'air autour de l'aile.

 

Une version du R-37 avait été étudiée en biplace pour l'attaque au sol et portrait la dénomination R-37B 14N. Une autre version avait été prévue pour la défense côtière et aurait pu emporter une torpille de 200 kg.

 

L'appareil se trouvait dans un hangar à Evere lorsque les troupes allemandes occupè­rent le terrain et le premier vol du R-37 fut réalisé par un pilote allemand qui ignorait certainement comment effectuer un vol d'essai sur prototype. A ce sujet, Monsieur Renard rap­portait une anecdote qui lui a été contée. Les autorités de la Luftwaffe se trouvant devant un avion qui leur était inconnu, ils firent appel à un contrôleur des «Etablissements aéronautiques» pour démarrer le moteur.

Le R-37 disparut pendant les hostilités.

Certains documents font état d'une présentation du R-37 en France. Ce renseignement n'est pas confirmé par Monsieur Renard selon qui l'appareil n'a jamais été présenté aux autorités françaises à Villacoublay.

 











 Les photos de l'époque montrent le R-37 immatriculé OO-ATJ bien qu'il n'ait pas été inscrit officiellement dans les registres de l'Administration de l'Aéronautique.